commissure

commissure

commissure [ kɔmisyr ] n. f.
• 1314; lat. commissura, de committere « joindre ensemble »
1Anat. Point de jonction de deux parties. Commissure blanche, grise de la moelle. Commissures du cerveau. Adj. COMMISSURAL, ALE, AUX .
2Cour. Commissures (des lèvres), aux angles de la bouche. « sa bouche dont les commissures s'abaissent et se tordent » (Duhamel).

commissure nom féminin (latin commissura) Territoire tissulaire où se réunissent deux parties, ou qui sert de pont entre deux parties (commissures des lèvres, de la valvule mitrale). Faisceau de substance blanche unissant les hémisphères cérébraux entre eux. (On distingue : 1° la commissure blanche antérieure, située entre les piliers antérieurs du trigone ; 2° le corps calleux, qui unit les hémisphères cérébraux ; 3° le trigone ou fornix.) ● commissure (expressions) nom féminin (latin commissura) Commissure palpébrale, synonyme de canthus. ● commissure (synonymes) nom féminin (latin commissura) Commissure palpébrale
Synonymes :

commissure
n. f.
d1./d Point de jonction des parties d'un organe. La commissure des lèvres.
d2./d CONSTR Joint entre les pierres.

COMMISSURE, subst. fém.
A.— ANATOMIE
1. [Entre deux formations anatomiques, en partic. entre des éléments pairs et symétriques, entre les bords d'ouvertures en forme de fentes] Point, ligne, zone de jonction. Commissure des doigts, du pli digito-palmaire; commissure des becs; commissures de la vulve (cf. Méd. Biol. t. 1 1970). Deux petits muscles, qui vont du pli de la cuisse vers la commissure du cloaque, servent à l'ouvrir (CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 3, 1805, p. 558). Je lui baise ses mains (...), en dedans, parmi les minces veines bleues à la commissure des poignets (VERLAINE, Œuvres complètes, t. 4, Les mémoires d'un veuf, 1886, p. 293).
Commissure des lèvres/de la bouche, commissure labiale. Chacun des deux points de jonction de la lèvre supérieure avec la lèvre inférieure. Synon. cour. coin de la bouche. Mme Ligneul se mordit intérieurement la joue, près de la commissure droite (DRIEU LA ROCHELLE, Rêveuse bourgeoisie, 1939, p. 11) :
... le plus indéchiffrable (...), c'était cette fente longue et sinueuse de la bouche, très souple et cependant figée, dont les coins ne se relevaient presque jamais, s'abaissaient rarement, et qu'un pli de volonté presque inhumaine arrêtait net aux commissures, comme on voit aux lèvres de certaines statues antiques.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, La Belle saison, 1923, p. 1005.
Commissure des paupières/des yeux, commissure palpébrale. Chacun des deux points de jonction de la paupière supérieure avec la paupière inférieure. Synon. cour. coin de l'œil. À la commissure interne (ou antérieure) des paupières, se voient les 2 orifices des conduits lacrymaux (E. PERRIER, Traité de zool., t. 4, 1928-32, p. 3073). Simon observait (...) les griffes installées à la commissure des paupières et les caroncules qui s'affaissaient au coin interne de l'œil (DRUON, Les Grandes familles, t. 2, 1948, p. 231).
2. NEUROANATOMIE Zone où les faisceaux nerveux reliant les formations homologues droites et gauches du système nerveux central, franchissent la ligne médiane interhémisphérique. Commissure olfactive; commissure blanche, grise de la moelle; commissures interhémisphériques (cf. Méd. Biol. t. 1 1970).
B.— P. anal.
1. ARCHIT. Joint entre deux pierres superposées, dans un mur, un pilier, etc.
2. BOT. Ligne de jonction des deux akènes dans le fruit des Ombellifères. (Attesté ds Lar. 19e, Lar. encyclop.).
Rem. 1. La majorité des dict. du XIXe s. et Lar. 20e enregistrent également l'emploi vieilli du terme en mus. pour signifier ,,Accord, union harmonique de sons où une dissonance est placée entre deux consonances`` (DG). 2. On rencontre ds la docum. a) L'adj. commissural. Qui est relatif à une commissure. Fibres commissurales (G. GÉRARD, Manuel d'anat. hum., 1912, p. 357). Lames commissurales (E. PERRIER, op. cit., p. 3486). Enregistré ds ROB. Suppl. 1970, Lar. Lang. fr. et Méd. Biol. t. 1 1970. b) Le subst. fém. commissurotomie. Intervention qui consiste à sectionner une commissure. Attesté ds ROB. Suppl. 1970 et Méd. Biol. t. 1 1970.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1314 « suture des os du crâne » (H. DE MONDEVILLE, Chirurgie, éd. A. Bos, t. 1, p. 45) — 1611, COTGR.; b) 1736 commissures des levres (Mercure ds Trév. Suppl. 1752); 2. 1568 archit. (PH. DE L'ORME, Archit., p. 38 ds IGLF), qualifié de ,,vieux mot`` ds Trév. 1752. Empr. au lat. class. commissura (part. passé subst. de committere, v. commettre) « jonction, endroit où se rejoignent deux choses » au sens gén. et en anatomie. Fréq. abs. littér. :91.

commissure [kɔmisyʀ] n. f.
ÉTYM. 1314; lat. commissura, de committere « joindre ensemble ». → Commettre.
1 Anat. Point de jonction de deux ou plusieurs parties. || Commissure blanche, grise de la moelle. || Commissures du cerveau.Commissures des paupières.
2 Spécialt (cour.). || Commissures des lèvres, aux angles de la bouche.
1 On peut lire dans les yeux bien ouverts, bien vifs et bien arqués, et dans la commissure un peu ironique des lèvres, cette pointe de malice et de moquerie (…)
A. Billy, Sainte-Beuve, sa vie et son temps, I, Le romantique, p. 19.
2 Deux rides profondes se creusent de part et d'autre de sa bouche dont les commissures s'abaissent et se tordent.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, VI, XII, p. 397.
DÉR. Commissural, commissurotomie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • commissure — COMMISSURE. sub. fém. Terme didactique, qui se dit Du point d union de quelques parties du corps humain. La commissure des nerfs optiques. La commissure des lèvres …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Commissure — Com*mis sure (? or ?; 134 6), n. [L. commissura a joining together: cf. F. commissure. See {Commit}.] 1. A joint, seam, or closure; the place where two bodies, or parts of a body, meet and unite; an interstice, cleft, or juncture. [1913 Webster]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • commissure — [käm′ə shoor΄] n. [ME & OFr < L commissura < commissus, pp. of committere: see COMMIT] 1. a line where two parts join or unite; joint; seam 2. Anat. the area where symmetrical parts join, as of the lips or of the brain s hemispheres… …   English World dictionary

  • Commissure — A commissure is the place where two things are joined. The term is used especially in the fields of anatomy and biology. In anatomy, commissure refers to a bundle of nerve fibers that cross the midline at their level of origin or entry (as… …   Wikipedia

  • commissure — 1. Angle or corner of the eye, lips, or labia. 2. A bundle of nerve fibers passing from one side to the other in the brain or spinal cord. SYN: commissura [TA]. anterior c. [TA] a round bundle of …   Medical dictionary

  • COMMISSURE — s. f. T. d Anat., qui se dit Du point d union de quelques parties du corps. La commissure des nerfs optiques. La commissure des lèvres, des paupières …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • COMMISSURE — n. f. Point de jonction de deux ou plusieurs parties. En termes d’Anatomie. La commissure des nerfs optiques, La commissure des lèvres, des paupières. En termes d’Architecture, Les commissures d’un pilier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Commissure — En anatomie, une commissure est un moyen d union entre deux parties, par exemple la commissure du cerveau ou des lèvres. Lien interne Corps calleux Portail de la médecine Catégorie : Vo …   Wikipédia en Français

  • commissure — (ko mi ssu r ) s. f. 1°   Terme d anatomie. Point de jonction de certaines parties. La commissure des lèvres. 2°   Terme d architecture. Joint des pierres. Des ornements propres à cacher les commissures des colonnes. 3°   Terme de musique. S est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • commissure — noun Etymology: Middle English, from Middle French or Latin; Middle French, from Latin commissura a joining, from commissus, past participle Date: 15th century 1. a point or line of union or junction especially between two anatomical parts (as… …   New Collegiate Dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”